Votre panier

✨Livraison est offerte en point relais à partir de 39€ ! Profitez en ! (valable en France métropolitaine)✨

Cycle menstruel : comment soulager les douleurs des règles de façon naturelle ?

Dans de précédents articles de blog, nous avons évoqué les différentes parties du cycle menstruel et aussi le pourquoi du comment on souffre pendant nos règles (hors pathologies). Dans ce nouvel article, je te propose de te partager différentes solutions naturelles pour t’accompagner tout au long de ton cycle et permettre de soulager les douleurs des règles au naturel (on parlera du syndrome pré-menstruel dans un autre article).Pour rappel, toutes les indications concernant la durée du cycle, le nombre de jours de règles ainsi que le moment de l’ovulation ne sont qu’à titre informative, car je te l’ai déjà dit, ça dépend de chacun·e d’entre nous !

Quoi qu’il en soit, d’après un sondage Ifop [1], près d’une femme sur deux souffre ressent les douleurs dès règles. Ce taux s’élève à 60% chez les plus jeunes femmes, âgées de 15 à 19 ans, dont 20% déclarant avoir des règles très douloureuses. Une nouvelle fois, je souhaite rappeler ici qu’il ne s’agit pas de solutions miracles, car de la même façon que nous avons des cycles menstruels bien différents, nous n’avons également pas tou·te·s les même réponses face au traitement…

soulager les douleurs des règles au naturel

Les règles

Le début du cycle est marqué par le premier jour des règles.

L’idée générale de cette phase du cycle est de prendre du temps pour soi, de ralentir. On peut mettre son corps en mouvement en pratiquant une activité physique douce (yoga, étirements, marche à pied, …) et alterner avec des phases de repli au chaud (la bouillotte est une excellente alliée, en combiné avec le plaid moumoute et le chat qui ronronne !).

En cas de douleurs, on peut boire, plusieurs fois par jour, de la tisane Lune rouge, composée d’alchémille (anti-inflammatoire, antioxydante, mais aussi antispasmodique et sédative), de sauge officinale (antalgique et décongestionnante) et de framboisier (anti-inflammatoire).

On peut aussi se masser toute la ceinture pelvienne avec le baume Pleine Lune, plusieurs fois par jour. L’action antispasmodique de l’estragon et antalgique de la menthe poivrée permettra de soulager efficacement et rapidement les crampes utérines et abdominales.

La phase folliculaire

Une fois les règles terminées, les follicules ovariens vont être stimulés par l’hormone FSH (follicle stimulating hormone). Un follicule va être sélectionné, et c’est celui là qui va murir et expulser un ovule lors de la phase d’ovulation. Cette phase folliculaire va également être sous dominante œstrogénique, hormone sécrétée par le follicule qui a pour but de préparer le corps à l’ovulation.

Bonne nouvelle, c’est LA phase du cycle où nous avons la pêche ! Les œstrogènes sont les hormones de l’action, c’est le bon moment pour impulser de nouveaux projets et faire preuve de créativité ! Attention cependant de prendre le temps de s’écouter, pour ne pas trop s’épuiser. On peut apaiser son mental en buvant des tisanes contenant de la camomille matricaire et de l’avoine, et si on a besoin de se recentrer un peu pour ne pas s’éparpiller, on peut consommer du Ginkgo biloba.

Durant cette phase, il peut être bon aussi de reminéraliser l’organisme avec l’ortie.

L’ovulation

Le pic d’œstrogènes entraine une activation de l’hypophyse (glande de la taille d’un petit pois située à la base du cerveau dont le rôle est de contrôler la sécrétion de nombreuses hormones) qui se met à également produire de plus en plus de FSH et de LH (Iuteinizing hormone). Il y a expulsion de l’ovocyte par le follicule dans la trompe de Fallope. C’est l’ovulation.

C’est le moment où notre ouverture vers le monde et envers les autres est à son maximum (normal, puisque c’est le moment où nous sommes le·la plus fertile, donc où nous sommes prêt·e·s pour la reproduction).

Au cours de cette phase, notre utérus se redresse, ce qui peut entrainer des tensions ligamentaires au niveau du bassin. Certain·e·s d’entre nous pourront également sentir une douleur du côté où l’ovocyte a été expulsé. Il est possible d’appliquer à ce moment là du Baume Pleine Lune et se masser le bas ventre pour soulager ses symptômes.

La phase lutéale

Dernière phase du cycle, la phase lutéale correspond au moment où le follicule ovarien, qui a expulsé l’ovocyte, se transforme en une glande appelée corps jaune. Ce corps jaune va être responsable de la production de progestérone (sous l’influence également de la LH), hormone dominante dans cette dernière partie de cycle. Le rôle de la progestérone est de préparer l’utérus à accueillir l’ovule fécondé (si fécondation il y a).

La phase lutéale est une phase de développement intérieur. Moins impulsive, c’est le moment de la réflexion, de l’analyse, de l’organisation… Au cours de cette période, on peut percevoir plus d’émotions, se sentir plus intuitif·ve. Si l’on souffre de règles douloureuses, c’est le bon moment pour préparer son corps en douceur. C’est au cours de cette phase du cycle que l’on peut consommer l’Elixir Confort menstruel afin d’anticiper l’apparition du prochain cycle… Il est possible de compléter la cure de teinture-mère avec la tisane Lune rouge.

Et c’est reparti pour un tour…

Dans le cas où l’ovocyte n’a pas rencontré de spermatozoïde, le taux de progestérone chute de façon concomitante avec la disparition du corps jaune. La chute d’hormones entraine le détachement de l’endomètre, qui va se matérialiser par l’apparition de saignements : ce sont les règles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fait main

Artisanalement dans notre laboratoire

Respect de la nature

Produits à faible impact environnemental

Port offert en point relais

Dès 39€ d'achats, en France métropolitaine

Paiement sécurité

MasterCard / Visa

[]